fbpx

Le tH et le pH font parti des 3 facteurs qui composent l’équilibre de l’eau avec le TAC. Ils vous permettent ainsi de garder une eau claire et limpide toute la saison. Pour vous éclairez et vous aidez à les différencier, voici nos explications :

LE TH

Le tH correspond à la dureté de l’eau, qui désigne sa concentration en calcaire. Il se mesure en degré français (°F) et est idéal entre 10 et 20°F. En effet, plus le tH est élevé, plus l’eau est dure, c’est-à-dire qu’elle est calcaire. A contrario, plus il est faible, plus l’eau est douce.

Quelles sont les conséquences ?

Si l’eau est dure (tH élevé) :

Le calcaire se dépose sur les parois, il crée des tâches blanches/grises puis il peut entartrer votre filtration. De plus, cela engendre pour les baigneurs un risque d’irritation pour les yeux ou la peau.

Si l’eau est douce (tH faible) :

Tout d’abord, ce n’est pas parce qu’on dit qu’elle est douce, qu’elle ne fait rien à votre piscine. Effectivement, l’eau ronge les parties métalliques de votre piscine (telles que votre échelle, les éclairages), elle rend possible l’irritation des yeux. Enfin, il est possible qu’elle génère une corrosion des parois dans les piscines en béton.

Comment réguler le tH de votre piscine ?

Avec une eau dure (supérieure à 20°F) : Premièrement, veillez à la température de votre eau de piscine qui favorisera la formation du tartre si elle est élevée. Deuxièmement, régulez le pH de votre piscine entre 7.2 et 7.4. Pour finir, ajoutez si vous le pouvez un produit séquestrant afin de ralentir la venue du calcaire.

Avec une eau douce ( inférieure à 10°F) : Utilisez un produit pour augmenter le tH à 15°F puis ajuster le pH de votre piscine.

LE PH

Le pH correspond à l’acidité de l’eau et il se mesure sur une échelle de 0 à 14. Le pH d’une eau potable est habituellement compris entre 6.5 et 8.5. Cependant, pour l’eau de votre piscine, celui-ci est idéal entre 7.2 et 7.4. Le pH s’évalue sur 3 paliers :

  1. Un pH inférieur à 6.5 signifie que votre eau est acide
  2. Un pH égal à 7 signifie que l’eau est neutre
  3. Un pH supérieur à 7.6 signifie que votre eau est basique

Quelles sont les conséquences ?

D’un pH faible : l’eau de votre baignade peut devenir agressive sur la peau, les yeux et sur les divers équipements de votre piscine.

D’un pH neutre : Tout va bien.

D’un pH élevé : L’eau peut devenir trouble suite au calcaire qui se dépose dans le bassin. Ainsi, il y aura une inefficacité des actions des produits de traitements.

Comment réguler le pH de votre piscine ?

S’il est trop haut (8 et 14) : Utilisez un produit pH moins en respectant les doses fournies par celui-ci. Après l’avoir versé dans l’eau, patientez quelque heures (minimum 6 heures) avant de tester le pH de votre eau.

S’il est trop bas (entre 0 et 6) : Une eau acide rend inconfortable votre baignade. Contrairement, aux instructions ci-dessus, utilisez un produit pH plus. Durant cette manipulation, veillez à bien laisser votre filtration en marche puis patientez minimum 6h avant de tester à nouveau votre eau.

Pour conclure, régulez votre eau de piscine régulièrement afin de pouvoir agir en temps et en heure pour profiter de vos moments de baignade.

Le conseil d’ICO :

 

Je suis ICO, votre îlot connecté qui mesure, anticipe, adapte ses conseils et vous alerte sur votre smartphone.

Grâce à mes capteurs, je vous remonte les informations suivantes directement sur votre mobile : Taux de pH par le capteur bleu, Redox (taux de désinfectant, estimation du chlore) par le capteur orange et la conductivité par le capteur gris.

Je vous propose aussi plusieurs estimations telles que le taux de Sel, d’alcalinité (TAC).

Pin It on Pinterest