fbpx

Pour commencer, il arrive qu’ en cours de saison estivale vous soyez confrontés à ce type de désagrément  : l’eau de votre piscine vire au vert…

ATTENTION !

Toutefois, rien n’est perdu et il n’est pas trop tard pour retrouver une eau bleue et claire !

A QUOI EST DUE CETTE EAU VERTE ?

Plusieurs facteurs peuvent intervenir dans la transformation de votre bassin :

  • Un hivernage trop long : En effet, plus vous attendez pour remettre en route votre piscine, plus votre eau va manquer de traitement, cela combiné à la hausse des températures (extérieure et intérieure) , favorise l’apparition des algues.
  • Un Ph mal dosé : Un Ph trop élevé (supérieur à 7.6) rend le désinfectant inactif et laisse les algues se développer
  • Une filtration inefficace : soit vous ne filtrez pas assez longtemps votre piscine, soit votre système de filtration est défectueux.
  • Votre désinfectant est sous/sur dosé : Dans tous les cas, son action n’est pas efficace et est nuisible au confort et à la santé des baigneurs.
  • Une eau pas suffisamment renouvelée : chaque année en début de saison, renouvelez 30 % de votre eau

Ainsi, beaucoup de facteurs existant peuvent rendre l’eau de votre piscine verte. Mais « don’t worry » ! Nous avons les solutions pour pallier aux problèmes.

COMMENT Y REMÉDIER ?

 

  1. Réajuster le Ph : Votre Ph doit être réglé entre 7,2 et 7,6. Pour connaître votre niveau de Ph, avant cette manipulation, vous pouvez toujours utiliser les bandelettes ou votre application smartphone ICO reliée à votre îlot connecté déposé dans votre piscine qui vous informera du niveau de Ph.
  2. Prolonger son temps de filtration : Le temps de filtration doit correspondre à peu près à la moitié de la température de l’eau (Par exemple, si l’eau est à 24°C, on filtre 12 heures).
  3. L’état de votre système de filtration : Vérifiez l’état de votre système de filtration, si celui-ci est défectueux, il peut causer l’apparition d’une eau verte (pré-filtre de la pompe, état du filtre, âge du sable…).

Le grand nettoyage :  C’est l’étape à ne pas oublier !

 

  • Récupérer les dépôts à la surface avec une épuisette
  • Passer le balai aspirateur manuel. Suite à cette manipulation, le niveau d’eau va baisser. De plus,  pensez à rajouter de l’eau jusqu’au niveau du skimmer pour ne pas désamorcer la pompe.
  • Brossez les parois pour décoller les micro-organismes (éléments glissants et résistants)
  • Enfin, nettoyez votre filtre et le panier du skimmer (ceux-ci auront accumulés des saletés pouvant gêner la bonne filtration de votre eau)

Le traitement choc : Après le nettoyage du bassin et des équipements, il est temps de « nettoyer » votre eau !

 

  • Le traitement choc doit se faire avec le système de filtration en marche.
  • Le traitement peut donc dépendre du type de traitement de la piscine :
    • Chlore : traitement en pastilles, poudre… À doser selon indications du produit
    • Brome : Brome choc ou activateur de Brome. À doser selon indications du produit
    • L’oxygène actif liquide : Utilisez un traitement choc sans chlore à base d’oxygène actif. Celui-ci est compatible avec tous les traitements de piscine existants. Par exemple, pour son utilisation, il suffit de verser le produit liquide devant les buses de refoulement. Ce produit est à manipuler avec précautions car il est très agressif.

Pour conclure, laissez la filtration en mode manuel (24/24h) jusqu’à retrouver une eau claire (et dire adieu à nos amis les crapauds)

Pin It on Pinterest