Une eau dure, trop riche en calcaire.

 

 

Trop chargée en sels minéraux de calcium et magnesium (ou T.H), l’excédent de calcaire est un danger pour les équipements des piscines et spas. A l’inverse une eau trop douce entraine la corrosion des métaux et parois. Voici nos conseils pour traiter efficacement l’eau de votre bassin et garder une eau équilibrée. 

Pour garder une eau équilibrée, confortable pour la peau et qui préserve vos équipements, il faut traiter l’eau avec le bon produit au bon dosage.

Une eau trop dure ou trop douce ? 

 

L’information principale à retenir est que le TH ( Titre Hydrotimétrique) doit se situer entre 10°f et 20°f (100 à 200 mg/l ou ppm).

 

Il est important de connaitre la qualité de l’eau de votre région qui vous indique des tendances selon si elle est trop douce ou trop dure. Ainsi, vous pourrez mieux surveiller l’eau de votre piscine et de votre spa. 

 

  • En dessous de 10°f  l’eau est trop douce, ce qui peut entrainer des problèmes de corrosions. Pour identifier une eau trop douce faites un test simple : quand vous vous lavez les mains avec du savon, plus il y a de mousse plus l’eau est douce.
  • Au dessus de 20°f l’eau est trop dure. L’eau de se trouble alors et devient laiteuse. On parle aussi du confort de l’eau qui devient irritante pour la peau et les yeux. Rapidement le calcaire se dépose sur le liner au niveau de la ligne d’eau et les équipements (filtration, échelles, ligne d’eau et les canalisations).

 

Comment analyser la dureté de l’eau ?

 

Pour mesurer le TH, des bandes colorimétriques adaptées sont disponibles dans le commerce.

Avant de traiter l’eau avec le bon dosage, vous devez également analyser les trois facteurs responsable de l’équilibre de l’eau qui sont le pH, le TAC et le TH.

Certains appareils de dernières générations, comme ICO mesure le TDS ( Total des Solides dissous) qui analyse l’ensemble les oligo-éléments et minéraux responsable de l’alcalinité de l’eau.

Traiter la dureté de l’eau 

 

 

  • Avec une eau dure (supérieure à 20°F) : premièrement, veillez à la température de votre eau de piscine qui favorisera la formation du tartre si elle est élevée. Deuxièmement, régulez le pH de votre piscine entre 7.2 et 7.4. Pour finir, ajoutez si vous le pouvez un produit séquestrant afin de ralentir la venue du calcaire.

 

  • Avec une eau douce (inférieure à 10°F) : utilisez un produit pour augmenter le tH à 15°F puis ajuster le pH de votre piscine.

Pin It on Pinterest

0
    0
    Your Cart
    Your cart is emptyReturn to Shop